À Propos

ANR PHANTASIES
Fantômes ou fantasmes ? L’expérience du deuil dans un paysage thérapeutique en mutation (Inde et Népal) 

Ce site est destiné à afficher du matériel ethnographique clé, les différentes actualités et les résultats du projet de recherche en anthropologie culturelle, financé par l’ANR (2020-2024) et soutenu par l’IDEX de l’Université de Paris, intitulé: « PHANTASIES : Fantômes ou fantasmes ? L’expérience du deuil dans un paysage thérapeutique en mutation (Inde et Népal) – ». Le projet ANR ambitionne à la fois d’enrichir la connaissance anthropologique des pratiques et conceptions existant, dans l’Himalaya et au-delà, autour de la mort et des troubles qu’elle provoque ainsi que de faciliter la mise en œuvre des soins dans la région.

Ce programme, sous la direction de Serena Bindi, regroupe des chercheurs népalais, indiens, français, américains et britanniques, spécialistes de la région himalayenne. Cette équipe travaille autour de l’expérience de la mort et de la perte dans l’aire Himalayenne centrale (État indien de l’Uttarakhand et Népal). À la suite de multiples catastrophes naturelles qui l’ont touchée au cours de ces dernières années, cette région du monde est caractérisée par une reconfiguration, rapide et toujours en cours, des pratiques et représentations concernant la perte. De nombreuses interventions psychosociales ont fait suite à ces désastres et de nouveaux langages et pratiques psychiatriques et psychologiques de gestion du deuil ont pénétré dans la région, où elles côtoient maintenant, de façon souvent problématique, de plus anciennes techniques rituelles de prise en charge des émotions et sensations éprouvées à la perte d’un être humain.

Qu’advient-il quand sont présents dans une même société des modes différents voire conflictuels de traitement de la perte ? Comment le recours à des systèmes de soins différents remodèle-t-il les émotions et les états somatiques liés au deuil ? Comment les interprétations divergentes données de la présence des défunts et de ce qu’elle implique influent-elles sur la vision qu’ont les gens de la mort et des morts ?

Notre objectif est d’étudier cette nouvelle configuration thérapeutique par le prisme du corps, du ressenti et des affects des personnes qui se trouvent prises entre ces différents systèmes. Plus largement, le but du programme est d’enrichir notre connaissance des pratiques et conceptions existant, dans l’Himalaya et au-delà, autour de la mort et des troubles qu’elle provoque, en apportant ainsi des éléments aux débats interdisciplinaires en cours sur l’expérience du deuil.

La recherche sur le terrain étant au cœur du projet, ce site affichera du matériel primaire (documents rédigés, photos, vidéos, enregistrements audio) collectés sur les sites de terrain examinés en Inde et au Népal. En outre, le site affichera des informations pertinentes sur le projet; il comprendra la liste des membres de l’équipe, une carte présentant les différents sites de terrain, les nouvelles publications liées au projet, les revues, séminaires et conférences organisés ainsi qu’une bibliographie de recherche exhaustive.

Crédits

  • Rédactrice en chef : Serena Bindi
  • Administrateurs du site : Sébastien Charret, Anne Eon
  • Équipe de rédaction : Serena Bindi, Sébastien Charret, Anne Eon, Aidan Seale-Feldman.